Florian Métral

31 Mar 2021
  • Docteur en Histoire de l’art moderne
  • Chercheur associé à l’HiCSA/Paris 1 et à HISTARA/EPHE

Ses recherches sont centrées autour de l’iconographie de la création du monde d’ans l’art et la culture de la Renaissance, sa thèse de doctorat, Les figures de la genèse : représenter la création du monde dans l’art italien de la Renaissance soutenue en 2017, a été récompensée en 2020 par le Prix Monseigneur Marcel de l’Académie Française et le Prix Olga Fradiss. Florian Métral a été, entre 2010 et 2014, chargé d’études pour l’éducation artistique et culturelle à l’INHA et au Haut conseil de l’éducation artistique et culturelle, ainsi que chargé de programmation pour le Festival de l’histoire de l’art.


Sefy Hendler, Florian Métral et Philippe Morel (éd.), La Renaissance des origines. Commencement, genèse et création dans l’art des XVe et XVIe siècles, actes de colloque (Tel Aviv-Paris, 2018), Brepols, à paraître

Métral, F., Figurer la création du monde. Mythes, discours et images cosmogoniques dans l’art de la Renaissance, Arles, Actes Sud, collection « Les apparences », 2019, 368 p.

Métral, F., « Au commencement était la fin : Retour sur la chapelle Chigi de Santa Maria del Popolo à Rome », Studiolo, 12, 2015 (2016), p. 154-183.

Métral, F., « Création artistique et création du monde », in Jacques Poirier (dir.), Dictionnaire des mythes et concepts de la création, Reims, ÉPURE, 2015, p. 117-122.