Régis Briday

14 nov 2017
  • Docteur en histoire
  • Chercheur associé au Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés (LATTS)

Régis Briday étudie l’histoire contemporaine des sciences et des politiques des pollutions de l’atmosphère, du climat et de la transition énergétique. Ses travaux actuels portent, d’une part, sur la figure de l’expert et de l’intellectuel dans les controverses de la couche d’ozone et du changement climatique ; et, d’autre part, sur la production et la réception du Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE) de l’Île-de-France.


Publications (sélection)
Communications (sélection)
  • « Le scientifique-intellectuel dans la controverse des années 1970 au sujet de la destruction de la couche d’ozone », Communication au Congrès 2017 de la Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques. Université de Strasbourg, le 21 avril 2017.
  • « Les scientifiques européens dans la controverse des années 1970 au sujet de la destruction de la couche d’ozone. Réflexions sur les visages du scientifique-expert et du scientifique-intellectuel, autour des cas Richard Scorer et James Lovelock », Séminaire « Histoire des Sciences, Histoire de l’Innovation : circulations, communications et civilisations matérielles en Europe (XVIIIe – XXIe s.) », Institut des sciences de la communication (ISCC), Paris, le 2 février 2017.
  • « La traduction des objectifs nationaux de la transition énergétique en Ile-de-France », Séminaire « Changement Climatique et Biosphère: Expertises, Futurs et Politiques », Centre Alexandre Koyré (CAK), Paris, le 8 novembre 2017.