Sebastian Grevsmühl

19 fév 2015
  • Chercheur au CNRS, Centre de recherches historiques (CNRS-EHESS)
  • Historien

Sebastian Vincent Grevsmühl est l’auteur de l’ouvrage La Terre vue d’en haut : l’invention de l’environnement global (Seuil, 2014), spécialiste en histoire de l’environnement et en études visuelles. Il est également auteur de nombreux articles sur l’histoire des sciences géophysiques, l’histoire environnementale, l’histoire des explorations, ainsi que sur les cultures visuelles et le rôle des images et des métaphores en sciences.

Depuis 2014 il mène une vaste enquête historique (inscrite dans la longue durée) sur les images environnementales globales. Dans le cadre du projet ENVIGLOB (GIS Climat, Environnement, Sociétés et Centre Alexandre Koyré) il a dirigé l’axe de recherche « Images environnementales globales » qui a donné lieu à un numéro spécial sous sa direction dans la revue GEO: Geography and Environment. Actuellement, il dirige l’opération de recherche « Représenter l’environnement global, images de la Terre et esthétique de l’Anthropocène » du projet fédérateur PSL « Humanités environnementales à l’heure de l’anthropocène » animé par Christophe Bonneuil.

Pour une bibliographie détaillée, vous pouvez consulter sa page personnelle.