Anne de Floris

04 sept 2017
  • Doctorante en histoire (Université Paris-Sorbonne, Histoire moderne et contemporaine)
  • Agrégée d’histoire

Anne de Floris est ancienne élève de l’École Normale Supérieure et agrégée d’histoire. Elle prépare une thèse en histoire des techniques au sein de l’école doctorale Histoire moderne et contemporaine de l’Université Paris-Sorbonne, en partenariat avec l’équipe de recherche Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe. Préparé sous la direction du professeur Pascal Griset, son projet s’intitule « Systèmes automatiques et opérateurs humains dans le vol spatial : la trajectoire européenne, des prémices à la Station Spatiale Internationale (1903-2015) ».


Publications (sélection) :

  • « Les archives du Centre national d’études spatiales », Vingtième siècle, n° 123, 2014/3, p. 193-194.
  • « HERMES », in Dialogues franco-allemand, Contakt, Nouveaux récits de l’Espace, Paris, CNES, 2014.
  • « Réalités et illusions d’un consensus : l’itinéraire décisionnel du programme Hermès », in Actes du colloque Experts and Politics on Science and Techology in Europe, a problem of democratic legitimacy and international reliability ?, SPGI Dipartimento di Scienze Politiche, Giuridiche e Studi Internazionali, Padoue, 2-3 février 2017 (Berne : Peter Lang, à paraître).