Julie Patarin-Jossec

11 mai 2020

 

  • docteure en sociologie
  • enseignante à l’Université d’État de Saint-Pétersbourg
  • chercheuse associée au Centre Émile Durkheim (CNRS/Université de Bordeaux).

Les travaux de Julie Patarin-Jossec sont dédiés aux vols habités : suite à sa thèse sur l’entraînement des astronautes en Russie dans le cadre de la Station spatiale internationale, elle s’intéresse aujourd’hui à l’usage des méthodes visuelles (photographie, cinéma documentaire) dans l’étude des futurs programmes habités lunaire.


Publications (sélection) :

  • « La concordance des temps. La découverte scientifique comme terrain de lutte entre champs », Temporalités, n°24 (2), 2016.
  • Traduction de Jane M. Young, « Plaints soient les Indiens du cosmos. Perspectives amérindiennes sur le programme spatial des États-Unis » [“Pity the Indians of Outer Space: Native American Views on the Space Program”, 1987, Western Folklore], Revue d’Anthropologie des Connaissances, 12 (1), p.81-94, 2018.
  • “Beyond terrestrial norms: imagining urban life in outer space”, Strelka MagazineOnline.
  • “Materialising nationalism: European space industries in the Europeanisation-Nationalism nexus”, Journal of Contemporary European Studies, 2020.
  • “The manufacture of national heroes: human spaceflights, post-soviet identity, and sovereignty in Putin’s Russia”, in De Orellana P. & Michelsen N., Reflections on nationalism, World Scientific Publishing, à paraître.