Volny Fages

18 fév 2015
  • Maître de conférences à l’ENS Cachan
  • Docteur en Histoire

Volny Fages a soutenu à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales en 2012 sa thèse intitulée Les origines du monde. Cosmogonies scientifiques en France (1860-1920) : acteurs, pratiques, représentations, préparée sous la direction de Dominique Pestre. Il a reçu pour ce travail le Prix d’histoire sociale de la Fondation Mattei Dogan et de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Il est actuellement maître de conférences en histoire des sciences à l’École Normale Supérieure de Cachan.


 

Publications (sélection)

  • « Dire l’origine scientifique des astres. L’engouement pour la cosmogonie en France dans la seconde moitié du XIXe siècle », Romantisme, n°166, 2015, pp. 32-42.
  • « Emile Belot (1857-1944) ou l’impossible cosmogonie scientifique », in P. Bret et G. Pajonk, Savants et inventeurs entre la gloire et l’oubli, Paris, Éditions du CTHS, 2014, pp. 35-42.
  • « Ordonner le monde, changer la société. Les systèmes cosmologiques des socialistes du premier XIXe siècle », Romantisme, n°154, 2013, pp. 123-134.
  • « Fictions et fonctions de la cosmologie « grand public ». À propos de Jean-François Robredo, Le Big Bang est-il un mythe ?, Paris, PUF, 2014, et de Thomas Lepeltier, La face cachée de l’univers. Une autre histoire de la cosmologie, Paris, Seuil, « Science Ouverte », 2014. » Recension publiée sur le carnet Zilsel.