Le projet du blog Humanités spatiales est de permettre, par le biais d’une écriture collective et collaborative, l’analyse de la manière dont l’espace cosmique est et a été appréhendé par différents groupes ou sociétés. Il est ouvert aux chercheurs en sciences humaines et sociales s’intéressant, ponctuellement ou régulièrement, à l’espace et aux activités spatiales et, tout particulièrement, à la diversité de ses représentations culturelles.


Représentation (gravure) de la chute de la météorite d’Orgueil, en 1864 ― CC0

Une approche minéralogique des objets du ciel au XIXème siècle : quelles pratiques savantes pour étudier ces objets du ciel ?

19 nov 2018

Comment les objets du ciel, entre 1800 et 1895 étaient-ils étudiés par les savants face aux modifications des pratiques d’observations minéralogiques ?





© Image courtesy of Christophe Lasseur/ESA

MELiSSA la biosphère minimale : composter dans l’espace

07 sept 2018

Une enquête ethnographique sur le cas de MELiSSA (Micro-Ecological Life Support System Alternative), une installation expérimentale simulant un habitat humain (intérieur de fusée ou base habitée sur une exo-planète) qui soit capable de reproduire, dans l’espace, les conditions de vie ordinairement tenues pour acquises sur Terre par l’intermédiaire de processus microbiens.





ovni Los Angeles 1942

Observations de soucoupes et entrée en ufologie

24 avr 2018

Un nombre non négligeable de pionniers de l’ufologie française ont vécu des expériences intrigantes qui constituèrent très souvent l’aiguillon qui motiva ou catalysa leur intérêt pour enquêter sur des phénomènes relevant de l’ufologie.





frontiers_for_the_american_century_couv

Antarctique, espace et les frontières de l’identité nationale états-unienne

04 avr 2018

Dans son dernier ouvrage, l’historien James Spiller (State University New York) propose sur environ 200 pages une étude détaillée des politiques culturelles aux États-Unis qui ont guidé le programme spatial ainsi que le programme antarctique depuis le début de la guerre froide.





couv_inventing_meteorology

La filiation scandinavo-états-unienne et l’unification de la météorologie

14 nov 2017

Avec Inventing Atmospheric Science, James R. Fleming rappelle quelques résultats importants de ses travaux précédents, en particulier le récit qui lie essais nucléaires et météorologie et celui jumelant espace et météorologie. Même s’il tend à « héroïser » l’influent Wexler pour la communauté des météorologistes et des climatologues, l’historien explique le rôle décisif dans la promotion des satellites météorologiques que joua ce scientifique bien à l’aise dans le complexe universitaire-militaire-industriel états-unien des années 1940-50.