Le projet du blog Humanités spatiales est de permettre, par le biais d’une écriture collective et collaborative, l’analyse de la manière dont l’espace cosmique est et a été appréhendé par différents groupes ou sociétés. Il est ouvert aux chercheurs en sciences humaines et sociales s’intéressant, ponctuellement ou régulièrement, à l’espace et aux activités spatiales et, tout particulièrement, à la diversité de ses représentations culturelles.


Les publicités dans Tintin : de l'espace et des fusées à vendre...

De l’enthousiasme aux réalisations pratiques

06 juil 2016

Dans les années 1950-1960, sur un fond médiatique évoquant la « conquête spatiale », des jeunes gens bricolent des fusées, en petits groupes informels ou au sein de clubs. En se plongeant dans le journal Tintin, ce billet cherche à saisir comment de telles activités ont pu se développer au point de représenter un phénomène nécessitant l’intervention des pouvoirs publics.





« The fact that there is a notion of the supernatural is not just a transcendental error, it retains some of the affective sacredness implied by the concept of nature. We should ask about the consequences of losing that. »
Le Douanier Rousseau, Le Rêve, 1910 (tableau conservé au MoMa).

L’espace comme terrain, quelques enseignements de l’anthropologie (2)

15 juin 2016

Valerie Olson est anthropologue et enseigne à l’université de California-Irvine (UCI). Elle se consacre à l’étude d’écosystèmes spatiaux, marins et désertiques, en faisant émerger la notion de système pour en expliquer la production scientifique, sociale, politique et culturelle. Cet entretien concerne avant tout la pensée originale qu’elle a développée à partir d’un travail de terrain mené au sein de la NASA depuis 2005.





Concept de fusée de Constantin Tsiolkoski

Pour une iconologie des études spatiales

31 mai 2016

Dès lors qu’il est soumis à des expertises qui le considèrent depuis un point de vue oblique, un document comme le Concept de fusée de Constantin Tsiolkovski recèle de nombreuses promesses. Une iconologie des études spatiales permettrait de plus de le mettre en relation avec d’autres images, issues d’autres champs de recherche et de savoir, pour les faire dialoguer avec lui. Ce serait aussi de s’intéresser aux relations qu’entretient le couple projet/projection avec le couple image/imagination.





2016 Futuring the Stars_comp

L’astroculture européenne, terrain de recherche

13 mai 2016

Humanités spatiales donne la parole à Alexander Geppert qui a, pendant plusieurs années, conduit le projet de recherches collectif “The Future in the Stars. European Astroculture and Extraterrestrial Life in the Twentieth Century” à la Freie Universität de Berlin. Le lecteur suivra l’interviewé dans les coulisses de la recherche et en retirera certainement l’envie de lire les travaux qui en résultent !





gradhiva_22-small320

L’espace comme terrain, quelques enseignements de l’anthropologie (1)

25 avr 2016

La revue Gradhiva présente dans son dernier numéro un dossier consacré au « Cosmos ». Elle offre ainsi, à celui qui souhaite appréhender le cosmos du point de vue d’une philosophie empirique, des voies d’accès pour aborder obliquement un objet de recherche immense et rhizomatique.





Page 1 sur 41234