Concept de fusée de Constantin Tsiolkoski

Pour une iconologie des études spatiales

31 mai 2016

Dès lors qu’il est soumis à des expertises qui le considèrent depuis un point de vue oblique, un document comme le Concept de fusée de Constantin Tsiolkovski recèle de nombreuses promesses. Une iconologie des études spatiales permettrait de plus de le mettre en relation avec d’autres images, issues d’autres champs de recherche et de savoir, pour les faire dialoguer avec lui. Ce serait aussi de s’intéresser aux relations qu’entretient le couple projet/projection avec le couple image/imagination.





Ivan Bella nourrissant une caille à bord de Mir en 1999. (c) NASA.

Effectuer un voyage spatial en compagnie d’animaux existentiels

28 oct 2015

Alors que se multiplient les recherches et les préparations à des voyages habités de longue durée, vers Mars en particulier, alors que sont explorées les limites psychologiques, physiologiques et techniques de ces hypothétiques missions, une dimension manque encore à de telles études : celle de la pauvreté de ces lieux en vivant. Il s’agit, dans ce billet, de nous interroger sur les écosystèmes qui émergent des excursions dans l’espace extra-terrestre, là où l’absence de végétaux et d’animaux dans les habitats spatiaux est suppléée par des technologies diverses visant à rendre la vie possible dans des espaces inhabitables.





Fig. 6. H. et D. von Römer, Frontispice de la revue Die Rakete, juillet 1927.

Une esthétique technico-divertissante

17 juil 2015

Les premières formes graphiques qui sont publiées dans les ouvrages d’astronomie populaire sont discrètes et peu distrayantes. Au XIXe siècle, des tentatives pour fournir des images aux lecteurs se manifestent et conduisent progressivement à un déploiement de la puissance discursive des illustrations, au service de la technologie en général et de la fusée et du voyage spatial en particulier.





Jean Cocoteau, "Notes autour d'une anamorphose : un phénomène de réflexion", présentation par Aimé Michel, Le Monde et la vie, n° 95, avril 1961.

Jean Cocteau, ufologue

25 juin 2015

En 1989, les éditions Gallimard publient le troisième tome du journal de Jean Cocteau. La plupart des auteurs de recensions parues dans la presse s’étonnent alors de découvrir que Cocteau s’intéressait aux soucoupes volantes. Pourtant cet intérêt n’était ni passager ni d’ordre strictement privé.





©ESA and the Planck Collaboration.
Fond diffus cosmologique ou rayonnement fossile. Les théories actuellement validées par la communauté scientifique concernant la formation de l'univers font appel au modèle du Big Bang. Le rayonnement étudié par le satellite Planck, représenté sur cette image, est considéré comme la plus ancienne lumière encore présente dans l'univers.

Saisir les institutions par la marge

27 avr 2015

Un après-midi ensoleillé à la bibliothèque de l’Observatoire de Paris. De rares habitués du lieu compulsent quelques manuscrits de Delambre, d’un Cassini, ou de Le Verrier, caressant doucement de la main la moleskine recouvrant les tables en bois. […]





Page 2 sur 3123